Le lycée

Une consolidation systématique des acquis pour une
meilleure préparation au Bac

Exploitation rationnelle des emplois du temps

Les élèves passent, sans rupture, tout le temps imparti aux cours, dans l’enceinte de l’établissement, pour éviter des méfaits des heures creuses.

Nous n’avons pas intégré la revue en baisse de l’enveloppe horaire allouée à l’enseignement du français et des mathématiques, eu égard à l’incidence fâcheuse qu’elle pourrait avoir sur le niveau des élèves et leurs acquis. Nous avons au contraire, rationalisé l’exploitation des enveloppes horaires destinées à l’enseignement du français et des matières scientifiques, dans les classes de plus de 26 élèves, pour la constitution de groupes dépassant à peine 15 élèves.

Cette procédure ne permet pas seulement une meilleure gestion de l’enveloppe horaire globale, mais confère à l’intervention des professeurs, efficacité et rigueur et au travail des élèves, rentabilité et efficience.

Préparation anticipée au Baccalauréat

Nous nous sommes appliqués à mettre en oeuvre, depuis la 1ère année du cycle, une pédagogie différenciée, autorisant la constitution de groupes de besoins selon les lacunes constatées, l’hétérogénéité des rythmes de travail et d’appropriation, comme nous avons rigoureusement

défini une stratégie de remédiation, par le recours à l’instauration d’un soutien intégré, rationnellement établi.

Le suivi du travail des élèves et le contrôle des progressions préalablement conçues s’en trouvent ainsi renforcés.

Une information systématique en matière d’orientation.

Le recours à une information précoce en matière d’orientation est de rigueur. C’est de la manière dont elle est traitée que dépendent, en grande partie les motivations des élèves. Ainsi, pour leur permettre de construire des représentations correctes et d’avoir des idées précises sur les métiers qu’ils désireraient exercer, nous organisons des journées d’information, lors desquelles interviennent :

  • Des cadres (médecins, ingénieurs, architectes, informaticiens, journalistes…) pour donner aux élèves une idée concrète sur les plans de carrière relatifs aux différents métiers et professions ;
  • Des orienteurs pour les entretenir sur les multiples filières qui y mènent, ainsi que sur les conditions et formalités d’accès requises par les formations dispensées par les différentes instances universitaires ( I.U.T, universités, grandes écoles…).