Non à l’Adikphonia !

Loin de partir en croisade contre le téléphone mobile, ils ont pris le temps, durant cette journée de « grève du portable », de répondre à la problématique de l’évolution du quotidien des jeunes autour de l’utilisation qu’ils font de leurs téléphones.