La Nouvelle Fantastique

Entre Rêve et Réalité – Signé Nisrine SGHIRY

J’ai longtemps hésité à écrire et décrire surtout ce qui m’est arrivé, lorsque j’étais en vacances avec ma famille dans une maison d’apparence paisible au bord de la mer.

Un jour, je m’étais mise au lit assez tôt dans l’intention de terminer mon roman que j’avais commencé trois jours plus tôt.

L’intrigue y était fascinante et je ne parvenais plus à me retenir afin de découvrir le dénouement.

J’étais donc plongée dans ma lecture, lorsque j’entendis des sons répétitifs à peine perceptibles.

Ce bruit m’effraya, j’avais les tempes serrées mon cœur battait à m’étouffer et je ne savais plus quoi faire ; je tremblais comme une feuille pensant à une échappatoire.

Je me mis à fixer le plafond des yeux, lorsque j’aperçus une paire d’yeux rouges qui me regardaient.

J’étais trempée de sueur, mon cœur battait à tout rompre, ne réalisant pas ce qui se passait autour de moi. Je voulais fuir et sortir de cette maudite pièce, mais mon corps ne me suivait pas. Je sentais le lit s’agiter sous mon corps comme une vague.

Force me fut de lever les yeux, encore une fois, vers le plafond et de voir les mêmes yeux rouges, devenus plus grands maintenant, me fixer d’avantage.

Les douze coups d’horloge de minuit retentirent tels les dénouements d’un film de ferreur ; d’ailleurs, je crus voir la créature étrange disparaitre petit à petit.

A l’heure qu’il est, je suis dans l’incapacité d’inscrire ces faits dans le réel ou dans l’irréel.

Fin