La Nouvelle Fantastique

Entre Rêve et Réalité

Signé Nisrine SGHIRY

Un jour, je m’étais mise au lit assez tôt dans l’intention de terminer mon roman que j’avais commencé trois jours plus tôt.

L’intrigue y était fascinante et je ne parvenais plus à me retenir afin de découvrir le dénouement.

J’étais donc plongée dans ma lecture, lorsque j’entendis des sons répétitifs à peine perceptibles.

Ce bruit m’effraya, j’avais les tempes serrées mon cœur battait à m’étouffer et je ne savais plus quoi faire ; je tremblais comme une feuille pensant à une échappatoire.

Je me mis à fixer le plafond des yeux, lorsque j’aperçus une paire d’yeux rouges qui me regardaient.

J’étais trempée de sueur, mon cœur battait à tout rompre, ne réalisant pas ce qui se passait autour de moi. Je voulais fuir et sortir de cette maudite pièce, mais mon corps ne me suivait pas. Je sentais le lit s’agiter sous mon corps comme une vague.

Force me fut de lever les yeux, encore une fois, vers le plafond et de voir les mêmes yeux rouges, devenus plus grands maintenant, me fixer d’avantage.

Lire la suite…

Le Sourire du Diable

Signé Jad El FANTAROUSSI

Michel était un jeune étudiant à sa dernière année à la faculté de droit.

Classé premier dans ses recherches universitaires, il fut muté dans une autre ville pour finaliser ses travaux de fin d’études ; ses parents finirent par lui trouver un loyer, une grande maison de campagne, loin ses bruits de la ville.

Michel avait bien remarqué que la maison était immense, pleine de coins et de recoins. Il commença par écarter les rideaux en velours bleu-nuit. Là, la lumière du jour pénétra dans la grande salle, laissant paraître le vieux mobilier, tout couvert de draps blancs, devenus gris à cause de la poussière.

Il décida de travailler dans cette pièce pleine de lumière, au rez-de-chaussé de la maison.

Il sortit tous ses livres d’un grand carton et les plaça sur la grande table puis commença ses révisions, pensant à son examen qui approchait, ses pensées furent interrompues par un bruit qui s’intensifiait, petit à petit… c’étaient des rats qui couraient dans tous les sens sous ses pieds. Heureusement, il n’avait pas peur de ces petits animaux.

Lire la suite…

Le Présumé Exploit

Signé Réda MATAÏCH

C’était un jour pas comme les autres, je revenais de l’école à l’heure du déjeuner. J’arrivais devant la porte de la maison et là, je vis une étrange lumière jaillir d’une fenêtre, on dirait une transformation !

J’avais peur, mon cœur battait à mille à l’heure. Je ne savais pas ce que je devais faire, devais-je rentrer ? Devais-je m’enfuir ? Mais j’étais très curieux de savoir de quoi  il s’agissait. Mes mains étaient froides comme de la glace. Alors, j’étais obligé de défoncer la porte. Mais je ne pouvais pas, j’avais très peur, stupéfait, ma voix était paralysée… Soudain, je finissais par m’évanouir. Quand j’ouvris mes yeux, je m’étais retrouvé dans mon école et je soupirais d’un bonheur inexplicable.

En rentrant de l’école, le soir, je pensais que j’étais victime d’une simple vision, quand tout à coup, le même fait se reproduisit. Une effrayante lumière surgit d’une fenêtre, c’était la même chose que dans mon rêve sauf qu’à cet instant, la porte s’ouvrit. Je n’avais pas très peur car j’avais vécu l’expérience dans mon rêve. Alors j’entrais à la maison, je vis une grande télé, des jeux vidéo, des friandises et plein d’autres choses qui m’incitaient à jouer.

Lire la suite…